" Tous les solistes[...] Jean-François Lombard dans le rôle de la Pythonisse [...] ont été remarquables..." David et Jonathas Opéra Royal de Versailles  Classicagenda Marc Porthehaut Juil 2021 

 

" Jean-François Lombard, qui possède une projection remarquable [...] Il a pourtant la lourde tâche d’interpréter deux des plus célèbres pages de la musique de Purcell : « Music for a while »  et « Strike the viol » . La première souligne un beau legato et une voix très homogène, tandis que la deuxième fait entendre un art remarquable de l’ornementation avec une virtuosité impressionnante : non seulement très inventifs, les ornements sont également réalisés avec une souplesse et une aisance remarquables".   wanderersite.com Claire Marie Caussin Juillet 2020

" [...] Et c'est l'exploit de ce disque de réussir à donner à "voir" grâce à l'engagement des chanteurs -comédiens  [.... ] les ténors Jean-François Lombard..."

Molière à l'Oles péra ffff Télérama 2016 Sophie Bourdais 

" D’emblée le dessus Jean-François Lombard ravit l’écoute [...] voix précise, émission idéale, sans oublier une conduite exemplaire de l’intonation. S’ajoutent à ses qualités une vocalise agile, effectuée dans un contrôle souple, et un art indéniable de la nuance" Bertrand Bolognesi Sept 2013

" Jean-François Lombard se glisse de la déploration de la fragilité humaine à une Ericlea effervescente tout comme à un Pisandro superbement élégiaque. Il ritorno d'Ulisse Monterverdi "   Ch'io mi scordi di te Mars 2013 

" Jean-François Lombard qui véhicule avec tant de goût sa Nourrice de Monteverdi en Lully sans oublier Cavalli." Philippe Houbert  Classiqueinfo.com 2012

" [...] la troisième Leçon de ténèbres pour le Jeudi Saint  [...] Ici l’atmosphère est magnifiquement dépouillée, plus recueillie et moins mondaine ; la voix de ténor léger de Jean-François Lombard fait merveille..." Classiqueinfo.com Pierre Darnay 2011

" Jean-François Lombard caractérise chacune des nourrices de Poppée et d'Octavie, avec un réel plaisir. Il savoure chaque rôle non seulement scéniquement mais par un timbre qu'il colore pour mieux rendre les différences des deux personna-ges. Dans la scène du sommeil de Poppée, c'est à lui que nous devons
 le véritable instant de grâce. Il termine mezza voce sur les mots È lu-minoso il dì, sì come suole, E pur vedete, addormentato il sole, sans que l'acoustique n'en éteigne la subtile nuance".  Anaclase Monique Parmentier 2010

" [...] and tenor Jean-François Lombard were the soloists, and a more idiomatic and dramatically expressive pairing would be hard to imagine [...] he with an attractively reedy (very French) high-tenor and vibrato-less tone employed as naturally as speaking"  Joe Banno  Washington post  Oct 2008

" [...]Tout le reste de la distribution est quasiment parfait, à commencer par les grands seconds rôles [...] Jean-François Lombard, formidable Elviro (scène du jardinier extrêmement drôle..."  Serse Cavalli  Classiqueinfo.com Nov 2008 Théâtre des Champs-Elysées